Le site sur l'Art Roman en Bourgogne
menu
-
-
-
-

 

Moutiers-Saint-Jean

 

Edifice
Ancienne abbaye Saint-Jean-de-Réome
Situation
Centre bourg, 21500 (Côte d'Or)
Parties Romanes
Détruites
Décoration Chapiteaux (dispersés)
Datation
1120-1180

 

 

Introduction - Historique - Description - Visite

 

Introduction

L’important monastère de Saint-Jean-de-Réome passe pour être la plus ancienne abbaye de Bourgogne mais elle a été détruite à la Révolution. L’abbaye bénédictine a été fondée vers 450 et fut transférée sur son site actuel au 6e ou 7e siècle. Réformé par Cluny au 10e siècle puis dépendant de Saint-Martin d’Autun au 12e siècle, le monastère devint particulièrement prospère. Une grande abbatiale romane fut élevée à partir de 1120 et consacrée en 1177 par l’évêque de Langres. C’était une importante église de style roman bourguignon, avec avant-nef, nef à trois étages de six travées, transept avec clocher, chœur avec trois travées et absides. Incendié par les Huguenots et les Ligueurs, les mauristes réforment l’abbaye à partir de 1635 et les bâtiments monastiques seront reconstruits aux 17e et 18e siècles. L’abbaye a été vendue à la Révolution et son église a été entièrement démolie au début du 19e siècle. C’est l’une des plus grandes pertes de la Bourgogne Romane. Actuellement, le site de l’abbaye ne conserve que le grand palais abbatial du 18e siècle (ouvert à la visite en saison), une galerie du cloître, l’hôtellerie, la façade gothique du farinier et le porche d’entrée principale. Le patrimoine roman de Moutiers, largement détruit, se limite aux sculptures dispersées dans plusieurs musées en France et aux Etats-Unis. Une cinquantaine de chapiteaux et de sculptures, ouvragés principalement entre 1120 et 1150, est attribuée à Moutiers. Le maître de Moutiers travaillait également à Cluny et à Autun et la qualité des sculptures, comparable à certains chapiteaux de Vézelay, les placent parmi les meilleurs de l’époque. Un bon nombre de chapiteaux et de colonnettes décorées se trouve dans plusieurs collections privées à Moutiers et dans le château de Bard-lès-Epoisses. A Dijon, dans le Musée Archéologique, quatre chapiteaux sont conservés, dont Daniel dans la Fosse aux Lions et les aigles affrontés, ainsi que le fragment du gisant de l’abbé Pierre. A Paris, le Louvre abrite le fameux chapiteau de la scène de vendanges et un autre avec un basilic et deux rosaces. Le plus grand ensemble de chapiteaux se trouve aux Etats-Unis, à Cambridge, Massachusetts, dans le Fogg Art Museum Harvard University. On y conserve treize chapiteaux dont trois sont historiés : le Sacrifice de Cain et Abel (avec sur le côté Samson terrassant le lion), Zacharie au Temple et les Pèlerins d’Emmaüs. Dans le Glencairn Museum à Bryn Athyn, Pennsylvania, un chapiteau de 1150-1160 représentant Lazare et le mauvais riche a également été attribué à Moutiers. En outre, un portail gothique qui bordait le cloître et l’église, avec un couronnement de la Vierge et deux statues-colonnes, se trouve à New York dans le Metropolitan Museum of Art (The Cloisters). Encore d'autres chapiteaux et sculptures sont identifiés à Villiers-Saint-Benoît, à Paris et dans plusieurs collections américaines. Il y a encore d’autres objets d’art provenant de l’abbaye, comme le sarcophage de saint Jean ou des manuscrits anciens. A Moutiers, mentionnons encore l’église paroissiale en partie romane et la maison dite Grenier de Flandre conservant une façade également romane.

 

Image de Wikipedia
Gravure de l’abbaye

 

Chapiteau des vendanges (Louvre, Paris)

 

Scène de vendanges (Louvre, Paris)

 

Daniel dans la fosse aux lions (Musée Archéologique, Dijon)

 

Aigles affrontés (Musée Archéologique, Dijon)

 

Photo: Harvard Art Museums
Imaging Department © President and Fellows of Harvard College
Sacrifice de Caïn et Abel (Harvard Art Museum, Etats-Unis)

 

Photo: Harvard Art Museums
Imaging Department © President and Fellows of Harvard College
Pèlerins d’Emmaüs (Harvard Art Museum, Etats-Unis)

 

Photo: Harvard Art Museums
Imaging Department © President and Fellows of Harvard College
Zacharie au Temple (Harvard Art Museum, Etats-Unis)

 

Photo : Courtesy of Glencairn Museum, Bryn Athyn, PA.
Lazare et le mauvais riche (Glencairn Museum, Etats-Unis)

 

 

 

Historique

 

 

Description

 

 

Visite

Le site de l’abbaye est propriété privée. Le palais abbatial se visite tous les jours en été (payant).

Pour en savoir plus sur l’Abbaye de Moutiers-Saint-Jean, vous pourriez visiter les sites Internet suivants :

Site de l’abbaye : http://www.abbayedemoutiers.fr/.
Inventaire des sculptures romanes de Moutiers par Neil Stratford : http://www.bm-dijon.fr/documents/MEMOIRES%20CACO/1832-2001/1980-1981-032-32-327-335-1359716.pdf.
Page wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_Saint-Jean-de-R%C3%A9ome.
Page Petit Patrimoine : http://www.petit-patrimoine.com/fiche-petit-patrimoine.php?id_pp=21446_1.
Site Harvard Art Museums : http://www.harvardartmuseums.org/.
Article Glencairn Museum : http://www.glencairnmuseum.org/newsletter-news/may-2013-capital-depicting-the-parable-of-lazarus-and-the-ri.html.


Vous pouvez également consulter les références suivantes :

-
-
-


[haut de page] [accueil] [contact]