Le site sur l'Art Roman en Bourgogne
menu
-
-
-
-

 

Ameugny

 

Edifice
Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption
Situation
Centre village, 71460 (Saône-et-Loire)
Parties Romanes
Nef, chœur et clocher
Décoration Chapiteaux et tympan du portail, bandes lombardes et baies du clocher
Datation
Troisième quart du 11e siècle (chœur et clocher) et deuxième moitié du 12e siècle (nef et portail)

 

 

Introduction - Historique - Description - Visite

 

Introduction

La jolie église romane d’Ameugny, voisine de celle de Taizé, est originale pour son portail inscrit et pour son clocher en calcaire ocre. Elle dépendait depuis longtemps du chapitre de Saint-Vincent de Mâcon et se compose de deux parties romanes d’époques différentes. La partie orientale, commencée vers 1050, en est la plus ancienne. La travée sous le clocher, coiffée par une coupole sur trompes reposant sur deux arcs en plein cintre, précède une abside entièrement remaniée. Le beau clocher qui domine l’édifice s’élève sur trois étages, dont le premier est décoré de bandes lombardes et le dernier s’ouvre par des baies triplées avec colonnettes et chapiteaux. La nef, du siècle suivant, aurait été construite entre 1167 et 1184. Ses trois travées sont voûtées par un berceau brisé aigu qui repose sur deux arcs doubleaux et sur des pilastres. Les larges baies et contreforts de la nef sont des remaniements postérieurs. La façade ouest conserve un portail roman remarquable. Les voussures retombent sur deux colonnes à chapiteaux sculptés. Le tympan présente une voussure de fleurons entourant une croix en cercle portant l’inscription Lex Dei Vera Est (la loi de Dieu est vraie). Etrangement, un seul E se trouve au milieu de la croix pour servir les quatre mots. On peut lire d’autres inscriptions sur le linteau au-dessous : Ave Maria Gratia Plena Dominus Tecum, rappelant la dédicace à Notre-Dame, et Segvin Lapifex Melei, mentionnant un certain Seguin, tailleur de pierre à Malay, qui a signé son œuvre comme l’avait fait le grand Gislebertus à Autun. Deux chapelles gothiques, formant un faux-transept, ont été ajoutées aux 15e et 16e siècles par les seigneurs locaux. Avant de sortir, ne manquez pas de regarder le Christ en bois, les fresques de deux évêques et les dalles funéraires. Depuis le cimetière devant l’église on découvre une belle vue sur les collines du Mâconnais-Clunisois.

 

La belle église d'Ameugny

 

La façade

 

Photo de Thierry Cornier
Nef et clocher

 

Le clocher roman

 

Photo de Thierry Cornier
Chevet

 

Photo de S. van Boxtel
Abside

 

Le portail

 

Tympan du portail avec inscriptions

 

Segvin Lapifex Melei : signature du sculpteur Seguin, tailleur de pierre à Malay

 

La nef sous berceau brisé

 

Intérieur du chœur sous coupole

 

Nef vers l'ouest

 

Pilastre, fresque et baie

 

 

 

Les églises romanes des environs

 

 

 

Historique

 

 

Description

 

 

Visite

L'église est ouverte à la visite.

Pour en savoir plus sur Ameugny, vous pouvez visiter les sites Internet suivants:

Site du village : http://www.ameugny.fr/.

Vous pouvez également consulter les références suivantes :

-
-
-


[haut de page] [accueil] [contact]