Le site sur l'Art Roman en Bourgogne
menu
-
-
-
-

 

Uchizy

 

Edifice
Eglise Saint-Pierre, ancienne priorale
Situation
Centre village, 71700 (Saône-et-Loire)
Parties Romanes
Entièrement : nef, transept, clocher, choeur, abside et absidioles
Décoration Baies à chapiteaux du clocher, frises, décor du portail nord
Datation
Fin du 11e siècle

 

 

Introduction - Historique - Description - Visite

 

Introduction

Le village d’Uchizy, près de Tournus, est dominé par le haut clocher de son église romane. C’est le site d’un prieuré fondé au 9e siècle et dépendant de l’abbaye de Tournus. L’édifice fut érigé dans la deuxième moitié du 11e siècle d’après un plan traditionnel avec trois nefs, transept, et chœur avec une abside entre deux absidioles. L’architecture recherchée montre le progrès des moines bâtisseurs au cours du 11e siècle : la nef centrale, avec piliers cruciformes et fenêtres hautes, est voûtée en berceau brisé, tandis que le transept est encore bas et ses sections sont voûtées en berceaux. Le clocher central est remarquable par son élévation sur cinq étages de baies et arcatures, dont le plus haut est un ajout défensif du 16e siècle, comme le chemin de ronde construit sur la nef. Les deux portails latéraux de la nef, surtout celui côté nord, ont reçu un décor roman soigné. L’église n’a pas de façade ouest, car les bâtiments de l’ancien prieuré bordent l’église de ce côté-là, en partie encore du 14e siècle et décorés de fresques. Vous pourriez également visiter les belles églises voisines et contemporaines de Farges et du Villars.

 

 

Le chevet roman

 

Historique

La paroisse d’Uchizy fut donnée à l’abbaye de Tournus en 878 par le Roi Louis le Bègue. Un prieuré dédié à Saint-Pierre y fut établi par la suite, confirmé par une charte datant de 1059. L’église romane fut construite à la fin du 11e siècle sous l’influence de Tournus. Le prieuré fut remanié au 14e siècle. L’église fut fortifiée au 16e siècle, époque de la Ligue, quand le clocher fut rehaussé d’un étage défensif et le bas-côté sud fut doté d’un chemin de ronde. Au 17e siècle, l’église est décorée de fresques. Le château de l’ancien prieuré fut endommagé par le feu pendant la Révolution de 1789. Restaurée au 19e siècle, l’église a été classée Monument Historique en 1913. En 1997, des fouilles ont mises au jour des sépultures en sarcophage du Haut Moyen Age et des maçonneries d’une église plus ancienne. L’intérieur de l’église a été entièrement restauré en 2011-2012.

 

Description

L’église, entièrement romane, remonte à la fin du 11e siècle. Son plan se compose d’une nef de quatre travées à bas-côtés, d’un transept saillant s’ouvrant sur deux absidioles orientées, et d’un chœur profond suivi par une abside semi-circulaire. Depuis l’origine, il n’y a pas de façade occidentale, puisque les bâtiments du prieuré s’accolent à l’église du côté ouest. L’accès à l’église se fait par deux portails aux flancs nord et sud de la nef.

Flanc nord de l'église

 

A l’extérieur de l’église, on rencontre l’élévation de la nef à deux étages de baies et de contreforts plats du côté nord. Au sud, la nef a été complétement remaniée, puisque les fenêtres ont été agrandies, les murs ont été rehaussés et une tourelle a été ajoutée au 19e siècle. Les croisillons du transept ont des pignons avec des frises romanes et des baies gothiques. Le chevet, d’un bel appareil, est couvert de laves.

 

Extérieur de l'église :
Ensemble
Flanc nord
Chevet
Abside

 

L’église est dominée par un haut clocher carré surmontant la croisée du transept. Comptant cinq étages, c’est l’un des plus imposants clochers romans de la région. Le premier étage est allégé d’arcatures aveugles et le deuxième s’ouvre par des baies simples. L’étage du milieu est ajouré par des baies géminées avec des colonnettes, des pilastres et des chapiteaux sculptés. Une frise de bâtons brisés le sépare des baies doubles à impostes du quatrième étage. L’étage supérieur, d’allure défensive, fut ajouté au 16e siècle.

 

Photo de Dominique Devez (autourdetournus.free.fr)
Le haut clocher

 

Détails du clocher :
Etages
Arcatures
Décor roman
Baies géminées

 

L’église possède deux portails romans. Le portail sud, l’entrée principale, se trouve sous un porche. Très remanié, les bases des colonnes sont encore anciennes. Le portail nord est plus intéressant. Encadré par un avant-corps à pilastres et à corbeaux, il présente une archivolte décorée d’oves enrubannés.

Les portails nord et sud :
Flanc sud
Portail sud
Mur nord
Portail nord

 

A l’intérieur, l’architecture est solide et trapue, dépourvue de chapiteaux et de tout décor sculpté comme à Tournus. On y remarque une grande différence entre la nef, haute et lumineuse, et le transept bas aux murs épais. La nef est voûtée par un berceau brisé sur doubleaux surmontant des piliers cruciformes et de simples impostes. Les fenêtres hautes, bouchées au sud, occupent l’étage supérieur au-dessus des arcades.

 

Intérieur de la nef

 

Les bas-côtés ont reçus des voûtes avec des doubleaux brisés reposant sur des pilastres : des berceaux transversaux à pénétration au sud et des voûtes d’arêtes au nord. Le transept est séparé de la nef par un haut mur. La croisée et les deux croisillons sont trois espaces singuliers, séparés par des arcades en plein cintre, de style assez primitif. La croisée est voûtée par un berceau longitudinal et les croisillons sont voûtés par des berceaux transversaux. Les croisillons s’ouvrent sur les absidioles et sur des arcades étroites communiquant avec les bas-côtés. Le chœur est voûté en berceau brisé et l’abside en cul-de-four est dépourvue de décor roman. Le décor peint du chœur et du transept est du 19e siècle, à l’exception des fresques du 17e siècle d’un cardinal et d’un moine dans le croisillon sud.

 

Images de l'intérieur :
Elévation
Croisée et nef
Bas-côté nord
Bas-côté sud
Transept
Croisillon
Chœur
Fresque

 

Les bâtiments de l’ancien prieuré flanquent l’église du côté ouest. L’ancienne école, qui était le donjon de l’ancien prieuré, remonte au 14e siècle et conserve encore des fresques et charpentes anciennes. C’est actuellement une propriété privée.

 

Visite

L'église est ouverte de juin à septembre de 8h à 20h.

Pour en savoir plus sur Uchizy, vous pouvez visiter les sites Internet suivants:

Site d'Uchizy : http://uchizy.free.fr/.
Page
Autour de Tournus (choisissez Uchizy dans le menu) : http://autourdetournus.free.fr/photo_galerie.htm.
Page Tournugeois : http://www.tournugeois.fr/fr/uchizy.htm.
Page americans in france : http://www.americansinfrance.net/Attractions/Uchizy-Romanesque-Church.cfm.
Page fondation patrimoine : https://www.fondation-patrimoine.org/fr/bourgogne-5/tous-les-projets-292/detail-eglise-saint-pierre-de-uchizy-2682.
Page photos flickr : https://www.flickr.com/photos/art_roman_p/sets/72157650565626330/.

Remerciements : les photos de la page sont de Cees van Halderen et de Dominique Devez.

Vous pouvez également consulter les références suivantes :

- Christe Y., Cluny et le Clunisois - Eglises romanes, Cluny, 1967.
-
Dard C., Uchizy en Mâconnais, histoire du bourg et de la commune, Mâcon, 1926.
-
Magnien E., Les églises romanes de la Bourgogne du Sud, Mâcon, 1979.
- Nicolas H., Eglises Romanes du Mâconnais, La Taillanderie, 1997.
- Oursel R., Bourgogne Romane, Zodiaque, 1968.
- Paymal J. et I., Eglises romanes de la Bourgogne du Sud, Tournus, 1996.
- Sapin C., Arnaud C. et Berry W., Bourgogne Romane, Dijon, 2006.


[haut de page] [accueil] [contact]