Le site sur l'Art Roman en Bourgogne
menu
-
-
-
-

 

Lucy-sur-Yonne

 

Edifice
Eglise Notre-Dame, autrefois abbatiale Saint-Potentien
Situation
Centre village, 89480 (Yonne)
Parties Romanes
Deux piliers de la nef, travée de chœur, abside et partie de la chapelle nord
Décoration 19 chapiteaux (portail, piliers de la nef, chœur et chapelle), arcatures du chœur et de l'abside
Datation
Troisième quart du 11e siècle

 

 

Introduction - Historique - Description - Visite

 

Introduction

Le petit village de Lucy-sur-Yonne, traversé par le canal du Nivernais, nous offre le château de Faulin et une église romane d'un style roman primitif, contemporaine à peu près de la collégiale voisine de Châtel-Censoir. Autre point commun entre les deux sanctuaires icaunais est la vénération des reliques de Saint-Potentien, évêque martyr de Sens. A Lucy, un monastère de femmes consacrée au saint est fondé au 9e siècle et c'est probablement sur l'emplacement de ceci que l'église romane est construite pendant le 11e siècle, après la paix d'Héry (1015). Le plan à l'origine montrait une nef à bas-côtés, une travée de choeur et une abside flanquée de deux absidioles. L'ensemble a été altéré, surtout pendant le 15e siècle quand la nef est reconstruite dans le style gothique. Les absidioles n'existent plus, celle du sud est remplacée au 16e siècle par un gros clocher qui domine l'édifice, celle du nord a laissée place à une chapelle rectangulaire. Cependant, la partie orientale est conservée: le choeur voûté en berceau, aux arcatures latérales, et l'abside décorée d'arcatures également, formant un ensemble harmonieux de formes archaiques. Le portail de la façade est roman lui aussi, avec ses voussures, ses colonnes et ses chapiteaux. Le visiteur trouve d'autres vestiges romans dans la nef, notamment quelques piliers et arcades. Mais on admire surtout la sculpture des chapiteaux du 11e siècle, frustes, rapellant parfois ceux de Châtel-Censoir. Les grands chapiteaux du choeur et de la nef ainsi que les chapiteaux plus petits des arcatures sont décorés de feuilles d’acanthe, pomme de pin, un animal identifié comme sanglier, figures géométriques et de têtes humaines. Le tout est éclaré par les vitraux de Luc Simon, posées en septembre 2000.

 

 

L'abside

 

Le portail

 

Chapiteau du portail

 

Photo du Gouvernement
Chapiteau de la chapelle nord: décor végétal

 

 

Historique

 

 

Description

 

 

Visite

On visite l'église les samedis après-midis en saison (de Pacques à la Toussaint).

Vous pouvez également consulter les références suivantes :

-
-
-


[haut de page] [accueil] [contact]