Le site sur l'Art Roman en Bourgogne
menu
-
-
-
-

 

Combertault

 

Edifice
Eglise Saint-Hippolyte, ancienne priorale
Situation
Centre village, 21200 (Côte d'Or)
Parties Romanes
Chœur, abside, amorces du transept, mur sud de la nef
Décoration Bandes lombardes et dents de scie de l'abside, arcatures du chœur, fresques romanes
Datation
Première moitié du 11e siècle

 

 

Introduction - Historique - Description - Visite

 

Introduction

La petite église de Combertault renferme les vestiges importants d’une ancienne abbatiale de la première moitié du 11e siècle ainsi que les fresques romanes les plus importantes du département. Une communauté de chanoines réguliers, appartenant au siège épiscopal de Chalon, y fut fondée en 1030. Réduite au rang de prieuré vers 1070-1080, le site dépendait de Saint-Etienne de Caen puis de Saint-Bénigne de Dijon. L’église romane de dimensions considérables se composait à l’origine d’un narthex de deux travées, d’une nef de trois travées avec bas-côtés, d’un transept saillant et d’un chœur avec abside centrale entre deux absidioles. Il n’en reste que le chœur et son abside, les amorces des murs du transept et le mur sud de la nef. Ce dernier, avec des demi-colonnes maçonnées, se trouve actuellement sur le cimetière après la reconstruction de la petite nef au 17e siècle. On retrouve les demi-colonnes maçonnées à l’intérieur, au niveau des arcatures murales de la travée du chœur et de l’abside. Les voûtes ont été refaites à l’époque gothique mais on peut apercevoir encore le départ de la voûte en berceau. Le décor de fresques est digne d’intérêt. Attribué aux années 1100, voire peut-être même plus ancien, le décor aux ocres jaunes et rouges est proche du fameux Christ à cheval de la cathédrale d’Auxerre. Dans l’abside, on admire des saints et anges entre les arcatures, des scènes de la vie de saint Hippolyte, patron de l’église, et un décor de losanges. Le grand Christ en Gloire du cul-de-four a été perdu. Dans la travée de chœur, les arcatures abritent des figures de saints, des anges en buste et un décor géométrique. Le chevet en petit appareil régulier est très bien composé, avec le décor de bandes lombardes entourant les baies et son bandeau aux dents de scie. L’ensemble a été restauré aux années 1990. Au sud de l’église, l’ancienne maison du prieur du 16e siècle abrite actuellement la mairie.


Photo : don à Bourgogne Romane
La petite église remaniée

 

Photo : don à Bourgogne Romane
L'abside à bandes lombardes

 

Photo : don à Bourgogne Romane
Décor de l'abside

 

Photo : don à Bourgogne Romane
Mur latéral de la nef disparue

 

Intérieur de l'église

 

L'abside et ses arcatures

 

Arcades de la travée de chœur

 

Fresque de l'abside : ange

 

Fresque de l'abside : scène du martyre de saint Hippolyte

 

Fresques de la travée de chœur : ange et saint

 

 

Historique

 

 

Description

 

 

Visite

Pour visiter l'église on peut s'adresser à la mairie.

Pour en savoir plus sur Combertault, vous pourriez visiter les sites Internet suivants :

Site de la commune : http://www.combertault.com/.

Page Bourgogne médiévale : http://bourgognemedievale.com/departement-et-pays/cote-dor/pays-beaunois/combertault/.

Page lieux sacrés : http://lieuxsacres.canalblog.com/archives/2010/08/09/18778602.html.

Article sur le site CARE : voir http://care.u-bourgogne.fr/.

Vous pouvez également consulter les références suivantes :

-
-
-


[haut de page] [accueil] [contact]