Le site sur l'Art Roman en Bourgogne
menu
-
-
-
-

 

Saint-Marcel

 

Edifice
Eglise Saint-Marcel, ancienne priorale
Situation
Centre bourg, banlieue de Chalon, 71380 (Saône-et-Loire)
Parties Romanes
Massif occidental, nef, transept, chœur et absidioles
Décoration Chapiteaux, piscine, inscriptions murales
Datation
Fin du 10e siècle (massif occidental) et fin du 12e siècle - début du 13e siècle (église)

 

 

Introduction - Historique - Description - Visite

 

Introduction

L’église de Saint-Marcel, village englobé dans la banlieue de Chalon, est une église médiévale originale d’une abbaye très ancienne. Un monastère mérovingien a été fondé au 6e siècle par le Roi Gontran sur le site présumé de la tombe de l’évangélisateur saint Marcel, le compagnon de saint Valérien de Tournus, qui fut martyrisé en 177. L’abbaye, site privilégié des évêques de Chalon au Haut Moyen-Age, devient prieuré de Cluny vers 980. Le prieuré fut détruit à la Révolution et son église, endommagée, fut remaniée et restaurée aux 18e et 19e siècles. L’édifice, datant en grande partie de la fin du 12e siècle et début du 13e siècle, conserve un massif occidental antérieur. Englobé dans le porche et le clocher du 15e siècle, une chapelle haute de la fin du 10e siècle y est conservée d’un ensemble à deux tours d’inspiration ottonienne. Partiellement reconstruite, elle conserve trois salles hautes dont la chapelle centrale qui s’ouvre sur la nef par une baie géminée à chapiteau cubique. Les fresques gothiques de la chapelle, des années 1300, représentent les martyres de saint Marcel et sainte Catherine. Sous le porche, un portail gothique donne accès à la nef de style roman de transition. Les cinq travées montrent une architecture soignée avec piliers carrés à colonnes engagées, grandes arcades brisées, fenêtres hautes et voûtes d’ogives sur doubleaux brisés. Les bas-côtés sont voûtés d’arêtes sur doubleaux. Le transept non-saillant et le chœur à chevet plat sont voûtés d’ogives et présentent des faisceaux de colonnettes à chapiteaux. Deux absidioles flanquent le chœur, rectangulaire au sud et pentagonale au nord. La dernière conserve une voûte d’ogives remarquable à trois nervures. Les chapiteaux de l’église, déjà plus gothiques que romans, sont sculptés d’un décor simple de feuilles plates, de crochets et de têtes sculptées. Dans le chœur, remarquons encore les piscines liturgiques, les inscriptions murales du 11e siècle, et la chasse de saint Marcel datant du 18e siècle qui provient de l’abbaye cistercienne de La Ferté.

 

Photo de Patrice Dettome
Façade remaniée et clocher

 

Chevet plat

 

Façade latérale et transept

 

Portail gothique sous le porche

 

Photo de Patrice Dettome
Chapelle haute dans le massif occidental

 

Photo de Patrice Dettome
Fresques gothiques dans la chapelle haute

 

Photo de Patrice Dettome
Baie géminée à chapiteau cubique

 

Baie géminée depuis la nef

 

Intérieur de la nef

 

Elévation et façade intérieure

 

Bas-côté de la nef

 

Chapelle absidiole sud

 

Photo de Patrice Dettome
Chapelle absidiole nord

 

Voûtes et chapiteaux de l'absidiole

 

Voûte du chœur

 

Photo de Patrice Dettome
Piscine du chœur

 

Inscription

 

Chapiteaux des piliers de la nef

 

Chapiteaux des colonnettes du chœur

 

 

 

 

Historique

 

 

Description

 

 

Visite

La visite de l'église est libre. La chapelle haute du narthex n'est pas accessible.

Pour en savoir plus sur Saint-Marcel, vous pourriez visiter les sites Internet suivants :

Sites sur le village :
http://www.chez.com/sejip/stmarcel.html
http://www.saintmarcel.com/
http://paroisse.saintmarcel.voila.net/

Page sur le site du diocèse : http://autun.catholique.fr/clocher28.html.

Vous pouvez également consulter les références suivantes :

-
-
-


[haut de page] [accueil] [contact]