Le site sur l'Art Roman en Bourgogne
menu
-
-
-
-

 

Pontigny

 

Edifice
Ancienne abbaye Notre-Dame-et-Saint-Edme
Situation
Centre village, 89230 (Yonne)
Parties Romanes
Porche, nef et transept de l'abbatiale ; bâtiment des convers
Décoration Décorations du portail, chapiteaux à feuilles d'eau
Datation
Milieu du 12e siècle

 

 

Introduction - Historique - Description - Visite

 

Introduction

Le vaisseau énorme de la grande abbatiale cistercienne de Pontigny est niché dans la vallée du Serein, au nord d'Auxerre. La magnifique église est le vestige d'une des plus anciennes abbayes cisterciennes, fondée en 1114 par l'abbaye-mère de Cîteaux dont elle est la deuxième fille. Contrairement à la plupart des églises de l'ordre naissant, celle de l'abbaye de Pontigny est entièrement conservée et c'est maintenant la plus grande église cistercienne de France. Longue de plus de cent mètres, l'édifice montre le dépouillement caractéristique de l'art cistercien. L'ensemble date du 12e siècle, mais on distingue clairement deux campagnes de construction. Les parties les plus anciennes sont romanes et datées vers 1140-1150. Il s'agit du porche ouest, de la grande nef et du transept saillant. Le porche ou narthex, l'un des seuls conservés de l'art cistercien, se dresse devant la large façade à tourelle latérale, à l'extrémité du chemin d'entrée. Il est remarquable pour ses arcatures avec colonnettes et baies géminées, ses voûtes d'arêtes sur deux colonnes et son portail avec tympan à croix et pentures en fer forgé d'origine. En pénétrant dans la nef, on est saisi par l'harmonie des proportions, la blancheur de la pierre et la puissance de l'architecture du milieu du 12e siècle. On y retrouve encore les caractéristiques de l'art roman bourguignon : les sept travées s'élèvent sur deux étages (comme à Vézelay), les grandes arcades brisées sont supportées par des piliers cruciformes, les bas-côtés sont voûtés d'arêtes sur doubleaux brisés. Cependant, une innovation gothique a vraisemblablement changé les projets de construction, car la nef centrale est couverte d'une voûte d'ogives portée par des doubleaux brisés. C'est l'une des plus anciennes voûtes de ce type en Bourgogne, réalisée vers 1160-1170. Les chapiteaux très sobres de la nef sont décorés de motifs géométriques et de feuilles d’eau. Une ogive couvre la croisée du transept, tandis que les croisillons, les plus anciennes parties de l'église, sont encore voûtés en berceau brisé sur doubleaux, type de voûtement propre aux premières églises cisterciennes (voir Fontenay). Les croisillons, d'une architecture particulièrement sobre, également sur deux étages, sont percés de larges roses et flanqués sur chaque face de deux chapelles rectangulaires. A l'origine, un choeur court à chevet plat terminait cette église à l'est. A la fin du 12e siècle, celui-ci est remplacé par le grand chœur actuel, d'un style gothique primitif excellent. Trois travées droites sont suivies par une abside sur colonnes monolithes entourée d'un ample déambulatoire s'ouvrant sur 11 chapelles rayonnantes, le tout voûté d'ogives. Cette construction abondante marque la prospérité de l'abbaye pendant les 12e et 13e siècles, quand elle accueille trois fameux évêques de Canterbury (Angleterre), dont saint Edme qui est vénéré dans l'église. Cependant, le déclin de l'abbaye commence et elle est pillée pendant les guerres de religion. A la Révolution, l'abbaye est supprimée, ses bâtiments sont en grande partie vendus et détruits, et l'abbatiale, épargnée, devient paroissiale. De l'abbaye n'est conservé aujourd'hui que le bâtiment des convers du 12e siècle, qui contient le cellier voûté d'ogives, le réfectoire des convers et l'ancien dortoir des convers à l'étage. Le bâtiment s'ouvrait à l'origine sur le cloître du côté nord de l'abbatiale, dont subsiste seulement l'aile sud, reconstruite au 17e siècle. Malgré la perte des parties de l'abbaye, Pontigny reste l'un des plus beaux exemples de l'art cistercien en France.

 

Photo de Thierry Cornier
L'abbatiale cistercienne

 

Vue de face

 

Bras du transept

 

Photo de Thierry Cornier
Le chevet

 

La façade

 

Arcatures du porche

 

Intérieur du porche

 

Le portail

 

L'intérieur équilibrée

 

Bas-côté

 

Elévation de la nef

 

Bas-côté

 

Photo de Thierry Cornier
Voûtes d'ogives de la nef

 

L'intérieur du transept

 

Bras du transept

 

L'intérieur du choeur

 

L'ancien cloître de l'abbaye

 

Le bâtiment des convers

 

Photo de Thierry Cornier
Ancienne fontaine de l'abbaye

 

 

 

Historique

 

 

Description

 

 

Visite

Pour en savoir plus sur Pontigny, vous pouvez visiter les sites Internet suivants :

Site de l'abbaye : http://www.abbayedepontigny.eu/.
Site du
canton de Pontigny-Ligny : http://pontignytourisme.free.fr/.
Site de l'office de Tourisme : http://www.ot-pontigny.com/.
Site de la Mairie : http://www.mairie-pontigny.fr/.
Série de photos sur romanes.com : http://www.romanes.com/Pontigny/.
Page sur le site de l'ordre des cisterciens : http://www.cister.net/FR/Abbey/pontigny.aspx.

Vous pouvez également consulter les références suivantes :

 

 


[haut de page] [accueil] [contact]